Entreprendre, Interview de créateurs
3 commentaires

Interview créatrice – « J’ai appris à tricoter enfant et je ne me suis jamais arrêtée »

Pour cette première interview d’une créatrice sur notre blog, c’est Christine – créatrice d’Atelier des Glénettes – qui se prête au jeu des questions/réponses.

Bonjour Christine, merci d’avoir accepté notre interview ! Tout d’abord, pourriez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours en dehors et dans le monde du tricot ? Comment en êtes-vous venue à réaliser et vendre vos propres patrons ?

J’ai appris à tricoter enfant et je ne me suis jamais arrêtée. J’ai créé des vêtements pour mes poupées, avant de tricoter pour moi, puis pour mes enfants et mon entourage. J’ai longtemps suivi les modèles créés par d’autres avant de me lancer dans mes propres modèles. Ce qui m’a fait franchir le pas était que je ne trouvais pas assez de modèles pour garçons à mon goût. J’ai donc commencé en créant un modèle de gilet pour garçon. Cela m’a plu et les idées nouvelles ont alors afflué…

La création de tutoriels est-elle votre activité principale ?

Non. La création est avant tout pour moi un hobby. Je ne suis pas sûre que j’y prendrais autant de plaisir si c’était mon « travail ».

Comment vous organisez-vous pour réaliser un tutoriel de tricot ?

J’ai souvent une idée bien précise de ce que je veux faire, mais je n’écris presque rien au départ – tout est dans la tête ! –, seulement le nombre de mailles à monter et les aiguilles à utiliser, le dessin du motif si c’est du jacquard. Je prends ensuite des notes au fur et à mesure que je tricote mon prototype. Quand celui-ci est terminé, je passe à la rédaction du modèle, que je fais généralement tester par quelques volontaires, avant la mise au propre définitive.
image1.png

Découvrez la collection Atelier des Glénettes

Comment organisez-vous votre temps entre la création de modèles et les tâches attenantes liés à la gestion d’une petite structure (communication, compta, relations clients, blog, réseaux sociaux…)?

Les choses se font petit à petit, en fonction du temps disponible. Il est vrai que tous ces à côtés prennent du temps. A vrai dire, tout en ayant conscience de la nécessité de communiquer et de prendre du temps pour faire connaître mes modèles, j’essaie de ne pas y engager trop de temps, car ce que j’aime surtout faire, au fond, c’est tricoter et voir naître un nouveau modèle entre mes aiguilles !

Quelles sont les tâches qui vous mettent le plus au défi ? Avez-vous de l’aide ?

Le plus difficile est selon moi de se mettre à la place des autres, de ceux et celles qui vont vouloir réaliser mes modèles. Il y a plusieurs « écoles » de tricot, entre ceux qui ont appris avec Bergère de France et Phildar, par exemple, et ceux qui ont tout appris sur internet, avec des vidéos, ou encore ceux qui se sont lancés directement dans le tricot anglophone. Du coup, certaines choses qui peuvent me paraître évidentes ne le sont pas pour tous. C’est là que l’utilité et l’aide de mes testeurs se fait sentir.

Où puisez-vous l’inspiration pour vos créations ?

J’ai principalement deux sources d’inspiration : la première vient de la laine. Que ce soit une laine que j’ai achetée parce qu’elle me plaisait ou qu’on m’a donnée, je me demande alors ce que je pourrais en faire et un modèle se construit peu à peu dans ma tête.

La seconde est souvent constituée par mes enfants : comme ils grandissent (c’est le propre des enfants, non ?), il faut régulièrement renouveler leur garde-robe et c’est une sorte de défi pour moi que de leur tricoter un nouveau pull, un nouveau gilet, un nouveau bonnet, différents de ceux que je leur ai faits avant. Pour eux, je cherche avant tout à créer des vêtements faciles à vivre, qu’ils peuvent porter aussi bien à la maison qu’à l’école, plutôt simples et classiques, mais avec toujours un petit truc en plus.

Sinon, l’environnement dans lequel je vis – à la campagne, dans un endroit très calme, très serein – m’aide à avoir l’esprit libre et ouvert à la création.

Quel est l’aspect que vous préférez dans votre activité créative ?

Ce que je préfère c’est voir comment une idée qui est dans ma tête se concrétise peu à peu (et parfois se modifie un peu) quand je tricote mon prototype. Ce qui n’était qu’un vague schéma devient un objet réel, un vrai pull bien chaud, par exemple, ou un col plein de délicatesse. Il arrive souvent que le résultat final me plaise encore plus que l’idée de départ !

Auriez-vous des conseils pour quelqu’un qui, comme vous, aimerait se lancer ? Des ressources qui vous inspirent, qui vous ont aidé (livres, blogs, personnalités…)

Avant de se lancer, je pense qu’il faut déjà avoir une bonne expérience en tricot, afin de posséder un certain niveau technique. Ensuite, je conseillerais de partir d’un modèle basique qu’on a déjà tricoté et d’y apporter d’abord des modifications, avant de se lancer dans un modèle complètement nouveau. Participer à des tests proposés par des créateurs peut également être assez formateur, car on voit une partie du processus de création à l’œuvre.

Et pour finir, quels sont vos projets à venir ?

Il y en a plein ! J’ai un pull pour femme en cours de test, qui devrait sortir dans quelques semaines et j’ai commencé deux gilets pour filles (oui, deux en même temps !). Sinon, je vais essayer de proposer un peu plus de modèles pour hommes, car ils sont souvent délaissés, mais ce sont des tricots qui prennent plus de temps !

 

Merci à Christine, créatrice de la jolie marque Atelier des Glénettes, d’avoir accepté de répondre à nos questions. Retrouvez tous ses modèles à 30% sur notre site jusqu’au 16 février 2017 >> cliquez ici  <<

Cette entrée a été publiée dans : Entreprendre, Interview de créateurs

par

Originaire de région parisienne, j'ai rejoint Makerist à Berlin en 2016. Avec Isabelle, je travaille pour le marché francophone et partage régulièrement avec vous nos conseils et astuces en couture, tricot et crochet ! Passionnée de voyages, d'écriture et de mode, c'est un plaisir pour moi de travailler dans un univers DIY et créatif !

3 commentaires

  1. Pingback: Vous voulez en savoir (un peu) plus sur moi ? | Atelier des Glénettes

    • Bonjour Marie, oui bien sûr, en cliquant sur « Lire la suite de l’article » vous serez redirigée vers le tutoriel pour créer le bonnet 🙂 Belle journée !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s