Interview de créateurs
Laisser un commentaire

Interview créatrice : « Le crochet ? Une activité qui m’apporte beaucoup ! »

Nathalie Barthez a créé Agathe Rose, sa marque de modèles de crochet. Découvrez son univers doux et poétique dans son interview !

Bonjour, merci d’avoir accepté notre interview ! Tout d’abord, pourriez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours en dehors et dans le monde de la du crochet ? Comment en êtes-vous venue à réaliser et vendre vos propres modèles ?

Bonjour, je m’appelle Nathalie, mais l’on me connait plus sous mon pseudo, Agathe Rose (nom d’un rosier ancien dont je fais collection) ou Romanemone. Je suis infirmière et vis près d’Albi dans le Tarn.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu l’envie de créer, j’ai commencé par la broderie avec la naissance de mon premier fils, puis me suis essayée à la couture, au patchwork, à la confection de poupées waldorf, et enfin, il y a maintenant 5 ans, au crochet et aux amigurumi en particulier.

Devant les réactions positives et enthousiastes des lectrices de mon blog, l’idée m’est venue de créer les PDF de mes modèles. J’ai, peu de temps après été contactée par la maison d’édition Marabout, ce qui a abouti à la création de mon livre « Les doudous d’Agathe Rose au crochet ».

La création de modèles de crochet est-elle votre activité principale ?

Absolument pas, je suis toujours infirmière, le crochet est une activité annexe mais qui m’apporte beaucoup au quotidien.

Comment vous organisez-vous pour réaliser un tutoriel ?

Je dessine le modèle en premier, avec mes moyens à moi (je suis piètre dessinatrice), puis j’essaie de lui donner forme avec mon crochet. Quand le modèle est terminé je rédige les notes griffonnées sur un carnet sur mon ordinateur, puis je les envoie à des crocheteuses de niveaux différents, afin de recueillir leur avis sur mes explications. C’est une phase très importante bien que fastidieuse, car il y a toujours des points à améliorer et des erreurs à corriger. Quand les notes sont validées, il faut passer à la mise en forme du PDF, puis, enfin, à la mise en ligne du petit nouveau.

bouton_blog_voirsesmodeles-1

Comment organisez-vous votre temps entre la création de modèles et les tâches attenantes liés à la gestion d’une petite structure (communication, compta, relations clients, blog, réseaux sociaux…)?

Pas d’organisation particulière, je fonctionne à l’envie, et aussi en fonction de mes contraintes familiales et professionnelles (soupir !).

Quelles sont les tâches qui vous mettent le plus au défi ? Avez-vous de l’aide ?

Je ne suis ni photographe, ni ne sais faire de belles mises en page pour mes PDF, ce qui est un réel souci car ce sont deux choses indispensables pour mettre en avant les modèles. Pour les photos, j’essaie de me débrouiller seule ; pour ce qui est des PDF, j’ai un ami qui les fait pour moi. Malheureusement, il ne peut pas aller aussi vite que ce que je souhaite, je suis donc assujettie à sa disponibilité.

La traduction en anglais est aussi un défi pour moi, même si je me débrouille plutôt pas mal avec cette langue, mais depuis peu j’ai une très gentille personne qui s’est proposée pour m’aider, et c’est très appréciable.

Sans titre (92)

Où puisez-vous l’inspiration pour vos créations ? 

Le plus souvent autour de moi : la nature en tout premier lieu, mais aussi des personnes qui croisent ma route et qui m’inspirent. (C’est le cas de Mr Stark par exemple)

Quel est l’aspect que vous préférez dans votre activité créative ?

La phase de création est ma partie préférée, même si ce n’est pas toujours facile, si un modèle doit « être », il sera, facilement, rapidement. C’est ce qui caractérise mes créations, elles naissent dans la fluidité, ou ne naissent pas ! (ce qui explique mon peu de production, hi hi)

Auriez-vous des conseils pour quelqu’un qui, comme vous, aimerait se lancer ? Des ressources qui vous inspirent, qui vous ont aidé (livres, blogs, personnalités…)

Nous nous mettons nous même des freins, pour X ou Y raisons qui la plupart du temps ne sont pas recevables. Le meilleur conseil que je puisse donner : OSEZ ! Vous n’avez rien à perdre et tout à gagner. A mes débuts, Lydia Tresselt (Lalylala), a bien entendu été un modèle pour moi, mais j’admirais aussi beaucoup les réalisations de Petite Pimprenelle qui crochetait à l’époque des châles magnifiques, ainsi que Sandrine (Tournicote) qui faisait ses débuts au crochet également.

Et pour finir, quels sont vos projets à venir ?

De nouvelles petites créatures, le nuage sage, un modèle un peu plus élaboré et long a faire que les précédents, Salvador délit, sont en cours de finalisation, je suis juste freinée par l’ami qui me fait les PDF car il ne peut malheureusement pas avancer aussi vite que je le souhaiterais, les inconvénients de ne pas savoir tout faire toute seule, hi hi !

bouton_blog_ensavoirplus

interview

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s