Interview de créateurs
Laisser un commentaire

Gagner sa vie comme créatrice de patrons de couture – Ricarda explique comment elle réalise un CA mensuel à 5 chiffres

Ricarda Masuhr vit à Hambourg. Elle a créé son blog de couture, Pech & Schwefel, où elle présente ses patrons de couture et ses tutoriels. En parallèle, elle vend ses créations en allemand sur des sites en ligne tels que MakeristDawanda...et gagne une jolie somme chaque mois, une somme à cinq chiffres !

Le DIY : authenticité et bien-être

Ce n’est désormais plus un secret pour personne mais le monde du Do-It-Yourself explose depuis quelques années et s’impose comme une tendance phare de notre époque. Le DIY, c’est la tendance du fait main, qui touche des domaines très variés, de la mode, à la décoration, en passant par les cosmétiques ou l’alimentation. La tendance s’explique par la volonté du grand public de renouer avec plus d’authenticité et d’éthique. D’où viennent les produits que je consomme, que contiennent-ils, dans quelle condition ont-ils été produits ou manufacturés ? Autant de questions que le consommateur se pose de plus en plus aux vues des multiples scandales très médiatisés touchant notamment les conditions de production de notre alimentation ou de confection de nos vêtements. Faire ses produits soi-même, voici une solution à l’anonymat et au flou qui entourent les produits du commerce aujourd’hui.

Un autre argument des adeptes du DIY, au delà de l’éthique, est le bien-être. Dans notre société en mouvement perpétuel, où tout va plus vite chaque jour, les fans de DIY préfèrent prendre leur temps pour créer de leurs mains. Trouver du temps pour soi, se ressourcer et se concentrer sur l’essentiel, voici ce qui explique l’attirance marquée pour le DIY comme pour le yoga ou la méditation. Une philosophie que l’on retrouve dans les pays nordiques – et appelée le “hygge” – : un mode de vie plus détendu et plus lent pour se reconnecter avec soi-même.

Ajoutez à cela la méfiance croissante envers les multinationales que l’on sait très adeptes de lobbyisme et voilà qui explique en partie cette attirance pour le fait main à échelle humaine. De ce fait, de nombreuses places de marché en ligne ont récemment vu le jour pour surfer sur cette vague : Etsy bien sûr mais également Makerist et Dawanda.

Elle aussi très attirée par la tendance du DIY, c’est tout naturellement que Ricarda et sa soeur lancent, en hobby, un blog sur le sujet. C’était il y a quatre ans, et elle était loin de s’imaginer que ce hobby allait devenir son métier, et encore moins que la couture serait sa première source de revenus !

Sans titre

De blogueuse DIY à chef d’entreprise

Car en effet, la couture n’était pas du tout une évidence pour Ricarda. La jeune femme avoue bien volontiers : “Ma soeur qui voulait apprendre à coudre s’est inscrite à des cours. Pour moi, à l’époque, c’était tout à fait ringard et dépassé !”.  Influencée par sa soeur, Ricarda se met à son tour à la couture et découvre une communauté très dynamique et bienveillante en ligne : une passion est née.

Pendant quatre ans, les deux soeurs développent leur blog, au point de devenir des figures phares de la blogosphère DIY allemande. De plus en plus, Ricarda est sollicitée pour des mission créatives en free lance par des entreprises comme eBay ou Tchibo. Finalement, il y a de cela un peu plus de deux ans, Ricarda lance son entreprise – une SARL – où elle commence à commercialiser ses premiers ebooks de patrons de couture.

Aujourd’hui, le blog DIY de Ricarda atteint les 440.000 pages vues et les 115.000 visiteurs uniques chaque mois. Un record ! La plupart des articles appréciés par ses lecteurs concernent la mode DIY.

Les patrons de couture PDF, le produit parfait pour se lancer en tant que créatrice indépendante

Deux ans après s’être lancée dans la commercialisation de patrons et tutoriels PDF, ceux-ci sont devenus la source de revenus principale de Ricarda. Elle les propose à la vente sur son site et sur des place de marché DIY, telles que Makerist

Selon le vêtement et le modèle choisis par le client, le prix va de 2,90€ à 11,90€. Pour ce prix, le client reçoit un document PDF avec des explications de montage ainsi qu’un patron détaillé à imprimer et coller. Le tout peut aller jusqu’à 40 pages. Ricarda a en tout pensé et créé plus de 45 modèles différents. Grâce à cette activité le chiffre d’affaires mensuel de Ricarda compte… cinq chiffres !

Pour Ricarda, ce succès s’explique principalement par le format PDF de ses produits. En effet, les avantages du PDF sont nombreux. Pour le client, c’est d’abord une question de coût, les patrons PDF étant très souvent moitié moins chers que les patrons pochette. De plus, les patrons PDF sont téléchargeables directement après leur achat : on évite d’un seul coup les frais, le délai et les aléas liés à la livraison. Enfin, les patrons peuvent être tout simplement stockés sur son ordinateur, puis imprimés et découpés autant de fois que désiré – plus besoin de reporter la taille choisie sur une autre feuille de papier !

Du côté de la créatrice, l’intérêt est également vite vu : une fois le patron et le tutoriel réalisés, il n’y a plus qu’à télécharger le produit en ligne pour le vendre, et c’est tout ! Aucune logistique supplémentaire n’est à prévoir, à la différence du patron pochette qui nécessite beaucoup plus de travail. La commercialisation de patrons pochette nécessitera en effet de trouver un imprimeur, créer un emballage, faire des stocks de ses patrons, et bien sûr, empaqueter et expédier les commandes. Beaucoup de tâches à gérer, difficile quand on est une créatrice indépendante !

Sans titre

Les box surprises : le deuxième axe de vente choisi par Ricarda

Au même titre que My Little Paris ou Glossybox, Ricarda a également choisi de se lancer dans la commercialisation de “box” à recevoir chez soi chaque mois. Une box avec cinq produits coûte pour le client 14,50€. Si vous vous abonnez pour cinq mois, cela ne vous coûtera plus que 13€ par box. Chaque mois, Ricarda et son équipe envoient 1 500 box à leurs clients. Les produits présents dans les box sont ceux de Ricarda bien sûr mais également ceux de partenaires triés sur le volet. Un produit original et bien pensé !

Rassembler une communauté sur Facebook et les autres réseaux sociaux

Après avoir commencé en ouvrant son blog, Pech&Schwefel, avec sa soeur, la jeune femme a également ouvert des pages sur les réseaux sociaux et ne compte pas moins de 11 000 fans sur Pinterest, 16 000 sur Instagram et 25 000 sur Facebook. Des chiffres à faire pâlir d’envie de nombreux créateurs et influenceurs !

Pour Ricarda, le blog a été un bon moyen de se lancer et fédérer sa communauté, de parler de ses projets et de mettre en ligne ses créations DIY. En France, la communauté des blogueurs DIY est très active sur Internet et se renseigne sur les derniers articles et tutoriels via des sites tels que Hello Coton ou Pop Couture. Sur Instagram, les fans de couture français sont également très présents et n’hésitent pas à partager leurs créations et réalisations à coup de hashtags percutants tels que #jecoudsdoncjesuis ou #jecoudscequejeporte.

La force du bouche à oreille et de la viralité

Mais alors quel est le secret de Ricarda ? Pas l’argent en tout cas ! Cette dernière a seulement investi seulement 50€ sur Facebook pour promouvoir sa marque et ses produits. Elle n’a pas eu besoin de plus pour atteindre une communauté intéressée par le DIY.

Postant également ses créations sur le réseau social Pinterest, Ricarda insiste sur cette troisième plateforme souvent négligée mais pourtant primordiale à utiliser : “N’oubliez pas Pinterest ! Il s’agit d’un canal encore peu utilisé car sous-estimé.”

Depuis décembre 2016, au delà du fait d’alimenter sa page Facebook, Ricarda a également trouvé une nouvelle utilité au réseau social mondialement connu : les groupes. Juste avant Noël, elle en fonde un qu’elle nomme “Couture avec Pech&Schwefel”. Cinq mois plus tard, le groupe compte déjà 30 000 inscrits ! Selon elle, il y a plusieurs avantages et intérêts dans un groupe : “Un groupe Facebook est un espace fermé et protégé où je peux établir des règles claires. Ici, les fans sont plus disposés à poser leurs questions et présenter leurs créations selon mes patrons.”

Les inscrits postent librement des questions concernant les patrons de la créatrice et la communauté renforce l’image de marque de Ricarda. De plus, un avantage considérable pour la jeune femme repose sur l’algorithme de Facebook. En effet, les personnes ayant rejoint son groupe et sa page sont plus susceptibles de voir passer dans leur fil d’actualité des publications issues du groupe que de la page : il fallait y penser !

Sans titre

Pour l’avenir, Ricarda évolue et s’entoure de nouveaux employés : un vrai business !

Car tout cela prend du temps, Ricarda a désormais 3 employés à temps plein. Deux s’occupent du contenu et une troisième personne assiste Ricarda avec la gradation des patrons.

La jeune femme prévoit également de se lancer dans la commercialisation de patrons-pochette car même si Internet regorge de tutoriels PDF de qualité et faciles d’accès, certaines de ses clientes continuent d’entretenir un rapport presque charnel avec le papier et préfèrent recevoir directement les créations de Ricarda… dans leur boîte aux lettres ! La créatrice le sait, la logistique n’est pas la même et s’avère plus contraignante mais il s’agit là d’un nouveau défi qu’elle souhaite relever haut la main comme les précédents.

Et Youtube ? Qu’en est-il ? Cette plateforme est également très importante dans le DIY et Ricarda le sait. Cela lui permettrait de mettre en ligne des vidéos ludiques et explicatives. 

Oui  mais aujourd’hui la femme d’affaires manque de temps. La suite au prochain épisode !

Source de l’article : Gründerszene
Source des images : Le blog de Ricarda, Pech & Schwefel

Cette entrée a été publiée dans : Interview de créateurs

par

Originaire de région parisienne, j'ai rejoint Makerist à Berlin en 2016. Avec Isabelle, je travaille pour le marché francophone et partage régulièrement avec vous nos conseils et astuces en couture, tricot et crochet ! Passionnée de voyages, d'écriture et de mode, c'est un plaisir pour moi de travailler dans un univers DIY et créatif !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s